On ne va pas faire de vous des hommes

 

mecxpliqueur-intro1mecxpliqueur-intro2mecxpliqueur-intro3

La masculinité est un truc fragile. Il suffit d’un geste déplacé envers un autre homme, d’une mauvaise couleur portée, d’un rire un peu trop haut : un détail ridicule peut la mettre en doute dans le regard des autres ou en nous même.
Le corollaire c’est que la masculinité est aussi, assez souvent, un truc toxique. Pour éviter qu’elle soit mise en doute, on va redoubler de misogynie, d’homophobie et d’actions totalement stupides. “Si tes amis se jetaient tous du haut d’une falaise, tu ferais pareil?” demandaient nos maman. Elles ne comprenaient pas que pour prouver qu’on est un homme, un vrai, il faut parfois sauter de cette falaise. Ou encore mieux : y pousser un autre.

sparta.png

Pour protéger notre masculinité, on peut commencer avec des de petits trucs qui n’ont pas l’air bien méchant : on traite nos amis de “pédé” au collège pour bien délimiter ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas. On cache qu’en fait, on aime bien Mariah Carey. On se pète la clavicule en essayant un trick de trottinette pour prouver qu’on “a des couilles”. Puis on finit avec des attitudes plus graves comme participer à une tournante – pour montrer qu’on n’est vraiment pas un pédé – ou encore faire passer une loi en force à l’assemblée nationale, soutenir Donald Trump, dire du mal de Mariah Carey.

“Oui, mais y’a ce type, là, avec les gros muscles et la virilité glorieusement apparente à travers le slip, il dit que je suis pas un homme si je ne suis pas comme lui!”

charles-atlas.png

Le Mecxpliqueur ne va pas faire de vous un homme. Vous l’êtes déjà (ou alors non et dans ce cas, merci de lire ce blog même si vous n’êtes pas le coeur de cible. Parlez-en aux mecs autour de vous).

Le Mecxpliqueur considère qu’il n’y a pas une bonne façon d’être un mec. Que vous pouvez être gay, bi, queer, ou hétéro, trans ou cis et toujours être un homme. Vous n’êtes pas moins un mec parce que vous êtes “efféminé”, nul en sport, passionné de point de croix, chômeur et pas intéressé par les jeux vidéo violents.
Par contre, il y a une façon d’être un homme, “un vrai”, et on va essayer de la démonter ensemble pour comprendre tous les éléments qui la constituent, voir lesquels sont pourris et s’en débarrasser.

box

Je ne veux pas considérer ce blog comme un projet féministe. Non pas parce que j’ai quoi que ce soit contre les féministes, au contraire. Mais je veux éviter les discussions de terminologie : un homme peut-il être féministe ou juste “pro-féministe”? Un allié? Je vous laisse en discuter sans moi. Je ne vais pour autant pas cacher que chacun des sujets qu’on va aborder ici ont déjà été étudiés et déconstruits par des femmes féministes, et autant que possible je vais essayer de citer leur travail et leur donner le crédit qu’elles méritent.

Moi l’auteur de ce blog, connu sur internet sous les nom de Goldfishfight ou 2goldfish, je suis un homme cis, hétérosexuel, blanc de classe moyenne. J’ai été élevé dans une société misogyne, raciste, homophobe, transphobe et classiste, donc je suis tout autant affecté par ces problèmes que n’importe qui d’autre. Mais je vais tenter de prendre en compte que les problèmes liés à la masculinité ne sont pas les mêmes pour nous tous.

Et puis ce blog va aussi être l’occasion de dessiner des bites.

bites

Une dernière mecxpliquation pour conclure cette introduction : ce blog tient son titre du terme anglophone “mansplaining”. Dans l’essai “Men Explaining Things To Me”, Rebbecca Solnit parle de la façon dont les hommes ont tendance à expliquer aux femmes de manière condescendante des choses qui les concernent et/ou au sujet desquelles elles en savent plus long qu’eux. Le mot “mansplaining”, contraction de “man” et “explaining” a été inspiré par cet essai.

Le Mecxpliqueur va essayer de retourner le phénomène : expliquer aux mecs des choses qu’ils devraient savoir, en espérant ne pas être trop condescendant. Je vais surement dire des choses avec lesquelles vous ne serez pas d’accord, faire des oublis problématiques et même complètement me planter. Alors n’hésitez pas à me le dire dans les commentaires, sur Twitter, sur Facebook, ou si vous êtes un mutant, par télépathie.

On va y arriver tous ensemble.

2 thoughts on “On ne va pas faire de vous des hommes

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s